Jessica Babihunga Nkuuhe

Les féministes africaines

Je suis un ougandais, et ont vécu et travaillé en Ouganda, Zimbabwe et le Soudan du Nord. Je suis actuellement basé à Nairobi, où je travaille comme directeur exécutif du Fonds d'Action urgente pour les droits des femmes – Afrique. Aussi loin que je me souvienne, Je l'ai toujours résisté à la subordination des femmes et des filles […]

Je suis un ougandais, et ont vécu et travaillé en Ouganda, Zimbabwe et le Soudan du Nord. Je suis actuellement basé à Nairobi, où je travaille comme directeur exécutif du Fonds d'Action urgente pour les droits des femmes – Afrique.

Aussi loin que je me souvienne, J'ai toujours résisté à la subordination des femmes et des filles au niveau de la famille et dans la communauté. Mon premier souvenir est quand j'ai confronté mon père et lui a dit qu'il ne négocierait jamais pour dot pour mon mariage. En tant qu'adulte, je me suis assuré qu'il n'est pas arrivé. Je me souviens aussi de ma colère par le fait que les femmes zimbabwéennes avaient été arrondies parce qu'ils n'étaient pas accompagnés par les hommes et étaient considérées comme des travailleuses du sexe! Cette colère m'a poussé à rejoindre les réunions qui ont conduit à la formation du groupe d'Action des femmes.

Tout au long de ma vie d'adulte, J'ai cherché à donner de moi-même et autres femmes pour pouvoir négocier notre chemin dans la vie, et de contester la domination masculine dans nos familles et nos collectivités. En tant qu'activiste, je contribue au plaidoyer pour une participation plus grande et plus significative des féministes à trouver des solutions durables pour les situations de conflit armé et d'autres crises qui portent le visage d'une femme en Afrique. Au cours des dernières 12 années, Afin de s'assurer que les générations futures comprennent les relations de pouvoir qui exacerbent la violence contre les femmes dans les conflits, j'ai aidé un document les expériences des femmes dans les conflits armés. La documentation est un moyen de s'assurer que les voix féminines et des questions fassent partie du dossier historique. Je suis impliqué avec un éventail d'organisations qui renforcent la capacité des femmes à participer à l'alerte de conflit, transformation de bâtiment et conflit de paix, et dans des campagnes de plaidoyer pour le respect des droits de l'homme pour toutes les femmes.

Dans le cadre de mon travail, j'ai réalisé que trop de femmes continuent à craindre pour démarquer aussi différents, et le restera pendant trop longtemps dans des relations abusives ou intolérables si seul à être considéré comme marié et donc « complete ». en outre, la montée des fondamentalismes religieux signifie que nous avons encore des femmes sur le continent qui croient que la subordination des femmes est donnée par Dieu!

Dans ce voyage il y a des soeurs qui servent de mes modèles et je n'ai pas peur de chercher leurs sages conseils. Ma mère et ma grand-mère m'a prévenu des maux du patriarcat à un âge tendre. Je reste inspiré par leur sagesse. Tant que féministes africaines de toutes les nuances d'opinion et de différentes générations, nous renforçons nos espaces. Fonds féministes voient le jour sur notre continent et il vont à ce que notre organisation obtienne les ressources nécessaires. Les féministes sont debout pour être comptés, et ils sont debout pour les droits des femmes en Afrique, en étapes, petits mais sûr. Il y a beaucoup de jeunes femmes qui n'ont pas peur de s'identifier en tant que féministes. Il y a encore tant à apprendre, à faire, et pour profiter!


Envoyer

Le « projet Ancêtres féministes africaines » vise à documenter l'histoire riche des luttes des femmes africaines pour l'autonomie et le changement. Cliquez sur le bouton ci-dessous si vous souhaitez contribuer détails d'une féministe Ancêtre africaine à ce projet.

Envoyer