Sophia Kpebutso

Les féministes africaines

Je suis né et a grandi au Ghana. Je travaille avec l'AWDF un fondement de notre programme panafricain qui mobilise des ressources financières à l'appui local, initiatives nationales et internationales dirigées par des femmes avec une vision pour les femmes africaines à vivre dans un monde où il y a la justice sociale, l'égalité et le respect des droits de l'homme que je suis […]

Je suis né et a grandi au Ghana. Je travaille avec l'AWDF un fondement de notre programme panafricain qui mobilise des ressources financières à l'appui local, initiatives nationales et internationales dirigées par des femmes avec une vision pour les femmes africaines à vivre dans un monde où il y a la justice sociale, l'égalité et le respect des droits de l'homme

Je suis une féministe fier parce que je sais que je suis! J'ai été transformée par le biais de mon exposition aux réalités que rencontrent les femmes, par l'observation, à l'écoute et l'apprentissage du Patriarcat de façon arrache à notre capacité à rêver et à la lumière de notre monde. Je suis une féministe parce que je crois à la dignité d'une femme et de l'impact, qu'une femme peut faire lorsqu'il est administré l'égalité des chances. Je suis une féministe parce que je crois en l'égalité à la maison, en milieu de travail, dans toutes les autres relations et de notre société.

Le défi avec le féminisme en Afrique est le manque de compréhension. Gens ne comprennent pas le mouvement. Gens assimilent le féminisme pour homme-haters, militantes lesbiennes, gens qui détestent le sexe, et les femmes qui veulent être des hommes. Un autre défi est un manque de dynamiques jeunes femmes au sein du mouvement. Jeunes femmes qui se pensent de, rêver et agir en utilisant des stratégies novatrices pour relever les défis auxquels font face les femmes dans nos sociétés. en outre, ce manque de jeunes femmes dans le mouvement est un défi qu'il a des implications pour la succession des dirigeants actuels du mouvement.

Ces défis ne peuvent être traitées que si les femmes sont des acteurs clés dans la révolution féministe. Deuxièmement, le mouvement féministe a proactivement le mentor eux afin qu'ils deviennent passionnés et sont prêts à entrer dans les gros souliers de leurs prédécesseurs et entraîneur des jeunes femmes. Il est également important que s'efforcer d'autonomisation des femmes à tous les niveaux de la société, pour populariser le féminisme afin qu'il démarre à rogner sur les perceptions négatives qui sont détenues par les féministes. Ces stratégies peuvent se faire facilement à travers les forums féministes nationales puisque ceux-ci seraient soit enracinés dans défis et réalités locales et ainsi s'assurer que les solutions qui émergent sont approprié pour chaque pays africain. La Charte féministe est un outil qui n'existe pas de guider ces actions et il appartient à chaque contexte local pour considérer et appliquez-le et l'adapter pour qu'il devienne un document évolutif.

Notre transformation comme un continent ne peut se faire que si nous passons de s'engager seulement dans les discours, à l'action ciblée. Cela garantira que les idéaux et les valeurs des féministes n'est plus appellera des réponses provisoires telles que "je suis une féministe mais..., Je suis une féministe if…"L'engagement du mouvement à construire des ponts, communiquer et d'être prêt à changer si nécessaire sont une exigence précise pour cela.

Dans ma vie professionnelle, je suis fier de dire que je travaille avec une organisation qui est profondément ancrée dans les idéaux féministes et les travaux pour s'assurer que les initiatives dirigées par des femmes se développent partout sur le continent. Je crois que « le personnel est politique » alors j'essaie de vivre ma vie selon normes féministes. J'ai récemment trouvé moi-même dans au milieu d'un groupe de jeunes par le biais de la formation universitaire, de que je suis en cours. Ces rencontres, j'ai essayé de partager mes connaissances avec eux et aussi essayé de vivre une vie digne d'être imitée. J'ai aussi un fils de quatre an qui motive et moi d'être une féministe mieux les défis.

Je tire mon inspiration de femmes qui ont des siècles contre les injustices et risquaient tout pour parvenir à "liberté" et "dignité".

 

Envoyer

Le « projet Ancêtres féministes africaines » vise à documenter l'histoire riche des luttes des femmes africaines pour l'autonomie et le changement. Cliquez sur le bouton ci-dessous si vous souhaitez contribuer détails d'une féministe Ancêtre africaine à ce projet.

Envoyer