Sarah Mukasa

Membres du groupe de travail

Sarah est le directeur adjoint de Open Society Institute East Africa. Elle a travaillé comme directeur des Programmes au Fonds de développement des femmes africaines (AWDF) Gestionnaire de programmes pour l'Afrique à Akina Mama wa Afrika. Sarah possède un baccalauréat en commerce et gestion de l'Université de East London et d'une maîtrise […]

Sarah est le directeur adjoint de Open Society Institute East Africa. Elle a travaillé comme directeur des Programmes au Fonds de développement des femmes africaines (AWDF) Gestionnaire de programmes pour l'Afrique à Akina Mama wa Afrika. Sarah a un baccalauréat en affaires et en gestion de l'Université d'East London et une maîtrise ès sciences en gestion des ONG de la London School of Economics and Political Science. Sarah est une militante féministe possédant une vaste expérience du plaidoyer international, régional, et au niveau national. Elle a participé à un certain nombre de réunions clés de l'ONU, où elle a coordonné des stratégies de plaidoyer pour les divers groupes de femmes intérêt, y compris le Caucus des femmes africaines, et la solidarité pour les droits de la femme africaine, une campagne pour la ratification et l'application du protocole à la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples sur les droits des femmes en Afrique.

Sarah a également vécu au Royaume-Uni depuis quelques années, où elle a travaillé comme agent de développement communautaire dans les autorités locales et de la santé, développement de services pour les minorités ethniques à Londres et en particuliers réfugiés et demandeurs d'asile. Elle s'intéresse plus particulièrement dans les domaines de la course car elle s'interface avec le sexe, les droits sexuels et les questions relatives à l'intégrité du corps féminin, ainsi que le développement institutionnel des organisations de droits de la femme.

Sarah est formatrice et animatrice spécialisée dans le développement organisationnel des organisations non gouvernementales, pratique et théorie féministe, et influer sur les politiques. Elle a coordonné la formation de l'Institut de Leadership des femmes africaines à Akina Mama wa Afrika. Elle a animé des réunions et sessions de formation pour AWDF ainsi que, DANIDA (Ouganda), Action Aid international, L'Ouganda, mais aussi un certain nombre d'ONG et d'institutions gouvernementales régionales et nationales féminines, le renforcement des capacités, Team building et planification stratégique. Elle est membre du groupe de travail du Forum féministe africain.