introduction

Le Forum féministe africaine s'est tenue du 15 -19 Novembre 2006 à Accra, Ghana. La réunion mises rassemblé plus de 100 militantes féministes de partout dans la région et de la diaspora. L'espace a été conçu comme un espace autonome dans laquelle féministes africaines de tous les horizons, à différents niveaux d'engagement dans le mouvement féministe comme la mobilisation au niveau local pour femmes ’ autonomisation dans le milieu universitaire, pourraient réfléchir sur une base collective et les moyens de graphique pour renforcer et faire croître le mouvement féministe sur le continent.

Des principaux résultats du forum a été l'adoption de la Charte des principes féministes, qui a été convenu par le groupe de travail régional pour le Forum, un de ses objectifs de principe. Il a estimé qu'il faut quelque chose pour nous aider à définir et à affirmer notre attachement aux principes féministes, qui guidera notre analyse, et la pratique. Ainsi la Charte énonce les valeurs collectives que nous détenons en tant que clé de notre travail et nos vies en tant que féministes africaines. Il retrace le changement que nous souhaitons voir dans nos communautés, et aussi comment ce changement doit être réalisé. En outre, il énonce nos responsabilités individuelles et collectives à la circulation et un à l'autre au sein du mouvement

Avec cette Charte, Nous réaffirmons notre engagement à démanteler le patriarcat dans toutes ses manifestations en Afrique. Nous nous souvenir de notre devoir de défendre et respecter les droits des femmes, sans qualification. Nous nous engageons à protéger l'héritage de nos ancêtres féministes qui a fait de nombreux sacrifices, afin que nous puissions exercer une plus grande autonomie.

La Charte est une source d'inspiration, ainsi qu'un document ambitieux. Mécanismes pour opérationnaliser il ont été également établis lors de la réunion. Principales recommandations:

  • La diffusion et la vulgarisation de la Charte comme un outil de construction de mouvements critiques. Pour cela, ces intrants comme, traduction de la Charte en autant de langues que possible, communication de la Charte à travers différents médiums tels que la radio, sites Internet, television, etc.
  • La Charte a été considérée par beaucoup comme un mécanisme de responsabilisation pour féministe Organisation. Comme tel, il a été recommandé qu'il faudrait un outil que les femmes ’ s organisations peuvent utiliser pour surveiller le développement institutionnel propre ainsi que par des pairs avec les autres féministes.