Anne Nkutu

Les féministes africaines

Je suis Consultant et gérant de la Nordic Consulting Group (U) Ltd. Mon travail s'articule en grande partie autour de programme développement, surveillance, évaluation et développement organisationnel. J'ai un intérêt particulier pour les droits des femmes et des questions de gouvernance et surtout le rôle des ONG dans le renforcement des communautés à exiger et à revendiquer leurs droits. Séparé de […]

Je suis Consultant et gérant de la Nordic Consulting Group (U) Ltd. Mon travail s'articule en grande partie autour de programme développement, surveillance, évaluation et développement organisationnel. J'ai un intérêt particulier pour les droits des femmes et des questions de gouvernance et surtout le rôle des ONG dans le renforcement des communautés à exiger et à revendiquer leurs droits. Mis à part les interventions de développement typique, mon travail sur les questions de droits de la femme a inclus documentant l'organisation féministe – développement construction et le leadership du mouvement.

Je me nomme une féministe parce que je crois que tant que femmes, nous devons jouer un rôle dans la lutte pour nos droits. Alors que nous avons besoin du soutien des autres d'atteindre et de jouir de ces droits, Nous sommes chargés de définir ce que nous voulons et exigeant pour elle. L'un des principaux défis pour les féministes en Afrique de l'est cet équilibre délicat entre la religion et de la « Culture africaine ». Tous deux ont créé beaucoup d'ambivalence dans les esprits de beaucoup de femmes sur la question des droits de la femme et des droits. La recherche sur la religion et la culture à travers noir & lentilles blanches a contraint l'espace pour un engagement constructif sur les questions qui concernent les femmes.

Partage des outils d'analyse sur les questions de droits de la femme et la diffusion de l'information sur les bonnes pratiques et les stratégies mises en œuvre par différents organismes à se livrer à la culture et la religion.

Il est nécessaire de démystifier le féminisme – (Nous avons besoin d'un mot africain pour elle) pour nous faire comprendre. Droits n'ont aucune couleur.

Il faudra également mettre en valeur la diversité des féministes africaines – dans le cadre du renforcement de notre fraternité avec les autres femmes. Là-bas les femmes doivent comprendre que vous pouvez être une féministe et embrasser encore plusieurs autres valeurs.

finalement, Nous devons travailler avec les jeunes. Cela inclut les nourrir des jeunes femmes leaders, impliquer activement dans le mouvement et leur permettant d'enrichir le mouvement avec leurs idées novatrices et le jeunes énergies.

finalement, Je suis inspirée par des personnes qui cultivent de grandes idées à partir de peu de choses mais la vision, Déclaration de culpabilité et de la résilience.

Envoyer

Le « projet Ancêtres féministes africaines » vise à documenter l'histoire riche des luttes des femmes africaines pour l'autonomie et le changement. Cliquez sur le bouton ci-dessous si vous souhaitez contribuer détails d'une féministe Ancêtre africaine à ce projet.

Envoyer