Mary Wandia

Les féministes africaines

Je suis une féministe africaine. Je suis devenue féministe peu après l'adhésion à l'organisation régionale femmes africaines Development and communication Network (FEMNET) dans 1999 où j'ai travaillé comme un agent de Programme faisant l'apologie sexospécifique dans la transition entre l'Organisation de l'unité africaine et l'Union africaine (AU) ainsi que le commerce et le financement […]

Je suis une féministe africaine. Je suis devenue féministe peu après l'adhésion à l'organisation régionale femmes africaines Development and communication Network (FEMNET) dans 1999 où j'ai travaillé comme un agent de Programme faisant l'apologie sexospécifique dans la transition entre l'Organisation de l'unité africaine et l'Union africaine (AU) ainsi que le commerce et le financement du développement. J'ai grandi dans une communauté où la violence contre les femmes et la marginalisation des femmes célibataires étaient la norme. Comme un enfant d'un parent seul, j'ai grandi avec une faible estime de soi qui émanait de l'isolement de nos voisins, camarades de classe et les enseignants parce que je ne porte pas de suname de l'homme. Féminisme est l'outil qui m'a révélé que la décision de ma mère pour me donner son nom de famille est une forme radicale de résistance féministe à la domination patriarcale. Je reste inspiré par son activisme. Travaillant dans une organisation féministe a marqué le début d'un voyage d'apprentissage comment le patriarcat avait contrôlé ma vie et celle de la communauté qui m'entourée toute ma vie. C'est ce contexte qui motive et soutient ma lutte pour s'assurer que je contribue à l'autonomisation des femmes et à rejeter les stéréotypes qui tentent de minimiser la situation des parents célibataires et des filles justes parce qu'ils ne portent pas de nom d'un homme ou en direct avec un sous un même toit. Depuis lors, j'ai trouvé une maison dans le mouvement féministe, où je continue à être nourrie par les féministes. J'ai aussi fais mon possible pour encadrer d'autres jeunes femmes que j'ai eu l'occasion de travailler avec.

Pour les dix dernières années, que j'ai contribué à la promotion des droits des femmes travaillent à l'échelle nationale, niveaux sous-régional et régionales en Afrique. Suite à la crise électorale qui a suivi et la violence au Kenya en 2008 J'ai aidé à former la Kenya Coalition des femmes pour une paix durable qui était un forum important pour mobiliser les femmes kényanes à plaider pour la protection des droits des femmes au processus de médiation et de la phase d'après-conflit. Je suis également l'un des co fondateurs de la solidarité pour les droits de la femme africaine (SOAWR) qui milite pour la mise en oeuvre du protocole sur les droits des femmes en Afrique AU. Je suis coordonnateur des droits des femmes de l'ancienne à l'Afrique Secrétariat d'ActionAid International à Nairobi, et je travaille actuellement comme la Pan Africa Gender Justice et gouvernance chez Oxfam Pan Africa Policy Programme.

J'ai très bon espoir que l'Union africaine est une institution viable pour promouvoir et faire progresser les droits des femmes. Il est toujours masculin dominé, Cependant, les femmes ont commencé à contester cela. La première réalisation a été notamment le principe de l'égalité des sexes dans l'acte constitutif AU et l'élection des commissaires. Notre prochain combat était un cadre juridique protéger les droits des femmes. Nous avons maintenant un protocole de droits de la femme qui va encore plus loin que les instruments internationaux des droits de la femme dans les aspects tels que les droits de reproduction, droits des femmes âgées et les femmes dans les conflits. Il y a beaucoup de travail dans les années à venir qui exigeront notre créativité, passion et l'engagement en tant que féministes africaines pour s'assurer que nos questions sont ancrées dans les processus de l'UA, protocoles et pratiques. Je suis ravi de faire partie de cette lutte


Envoyer

Le « projet d'ancêtres féministe africaine » vise à documenter la riche histoire des luttes des femmes américaines pour l'autonomie et le changement. Cliquez sur le bouton ci-dessous si vous souhaitez contribuer détails d'une féministe Ancêtre africaine à ce projet.

Envoyer